Type de projet : Singapour

Télunas : Un Petit Bout de paradis proche de Singapour

LE TRAJET

Et Oui ! Trouver un havre de paix à quelques heures de Singapour, c’est possible ! Pour se faire, il faudra prendre un premier ferry depuis Harbourfront en direction de Sekupang, sur l’île indonésienne de Batam (qui dit ferry international Singapour/Indonésie dit contrôle du passeport, prévoir quelques minutes d’avance sur le départ du ferry). La durée de ce 1er trajet dure environ 45 minutes, trajet plutôt sympa d’ailleurs en longeant la côté Sud de Singapour jusqu’à naviguer entre les énormes paquebots de marchandise toujours impressionnants.

L’un des fameux paquebots entourant Singapour

Petit conseil, gardez vos sacs avec vous pendant le trajet, cela vous évitera de vous battre avec les agents du port de Batam afin de les récupérer contre un pourboire alors que vous n’avez pas la monnaie du pays.

Maintenant, vous pouvez vous dire que vous avez fait le plus dur. En effet, le personnel de Telunas vous attend à la sortie du terminal international et vous chouchoutera jusqu’à votre retour au même endroit. La 2ème partie du trajet se résume au changement de terminal, à l’embarcation en « pirogue motorisée » puis au voyage d’une heure et demie vers l’île tant attendue.

La pirogue Télunas

Le voyage est plutôt monotone mais donne un bon aperçu de cette région composée de nombreuses îles comportant pour la plupart un petit village sur pilotis visible depuis le bateau. Petit à petit, Singapour disparaît de l’arrière-plan.

Au revoir Singapour

L’ÎLE

Telle une photo de carte postale, Télunas se rapproche doucement, après quelques photos inratables, vous êtes invités à mettre le pied sur l’île et rejoindre la grande salle afin de déjeuner. La pièce est surélevée et permet d’avoir un bel aperçu du lieu dans lequel on a hâte de gambader.

L’île est composée de 15 maisons sur pilotis, chaque maison contient une chambre avec vue, une salle de bain et même une mezzanine contenant lis simples en cas de voyage en famille. Au-delà des maisons, on trouve une belle petite plage de sable fin (nettoyée quotidiennement), une piscine à débordement et un accès compris à pas mal d’activités.

La vue depuis la chambre

Une navette fait l’aller-retour plusieurs fois dans la journée entre l’île privée et le resort en face qui contient lui des terrains de bad, de volley ou encore des pontons vous permettant de vous lâcher dans l’eau à plusieurs mètres de hauteur. Après, sur l’île même est organisée une activité différente chaque jour, nous avons eu droit à la visite d’un village de pêcheur proche et plus particulièrement de son école mais j’ai vu qu’il y avait également une sorte de mini trek sur l’île d’en face ou des parcours et jeux organisés par le personnel. A noter que le personnel s’occupe également de créer des activités pour les enfants.

Excursion sur l’île voisine de Sugi

De plus, vous avez la possibilité de faire du canoë ou du paddle tout autour de l’île. Si vous préférez marcher, un chemin appelé « Nature Trail » a été tracé faisant le tour de l’île en même pas une heure. (attention aux bébêtes de style Comodos ou varans tout de même, nous n’en avons croisé qu’un mais ça refroidit pas mal !). Pour les moins aventuriers, la fait de flâner entre plage et piscine, voire de commander un massage est également envisageable (les massages ne sont pas inclus).

Le Nature Trail permet le tour de l’île

En conclusion, si vous cherchez à vous évader le temps d’1 ou de quelques jours à proximité de Singapour, Telunas est faite pour vous, les 15 pilotis avaient beau être complets lors de notre voyage (avec pas mal d’enfants), nous avons quand même pu nous reposer et le personnel veille à ce que vous ne vous sentiez pas lésé par rapport aux familles. Il est difficile de trouver un tel lieu si proche de Singapour, assez à l’écart des énormes resorts ultra touristiques et des boulettes de pétrole des plages environnant directement la ville, pour cela, il faudra tout de même y mettre le prix (le repas et le transport valent autant qu’une nuit, comptez 360€ en pleine saison tout compris pour 2).

Haji Lane & Arab Street : un détour s’impose

Véritable bulle d’air artistique & historique en plein milieu des grattes ciels, le quartier Malais (Kampong Glam) a été LA bonne surprise de mon séjour à Singapour. A côté des lieux incontournables comme Marina Bay, Raffles, Chinatown ou encore Little India, il était pourtant difficile de trouver le temps d’y faire un saut.

Parsemé de boutiques sympas & atypiques (mais malheureusement assez chères), Kampong et notamment sa rue parée de street art, Haji Lane, va à l’encontre du Singapour classique. Ici, pas de Merlion ou d’architecture futuriste à tous les coins de rues, juste un sympathique petit quartier où il fait bon se balader à travers quelques rues piétonnes bien décorées. Les couleurs flash de ces dernières contrastent d’ailleurs avec les buildings en arrière-plan.

Parsemé de boutiques sympas & atypiques (mais malheureusement assez chères), Kampong et notamment sa rue parée de street art, Haji Lane, va à l’encontre du Singapour classique. Ici, pas de Merlion ou d’architecture futuriste à tous les coins de rues, juste un sympathique petit quartier où il fait bon se balader à travers quelques rues piétonnes bien décorées. Les couleurs flash de ces dernières contrastent d’ailleurs avec les buildings en arrière-plan.

Un peu plus bas, Arab Street attire les touristes de par sa magnifique mosquée en plein cœur du quartier piétonnier. Cette Sultan Mosque vaut bien évidemment le coup d’œil étant à mon goût l’une des plus jolies que j’ai pu voir à Singapour avec son dôme doré et ses 4 minarets, elle est le symbole de ce quartier.
Une rue plus bas, le Malay Heritage Center, ancien palais royal des sultans malais vous permettra de découvrir tout l’héritage de cette culture qui a imprégné la vie singapourienne. (ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 18h, 4€ adulte, 2€ enfant)

Malay Heritage Center

Exemple d’itinéraire:
Je conseille de commencer par l’Est du quartier (7min à pied de la station Lavender EW11 sur la ligne verte) et au passage de jeter un œil à la mosquée Masjid Hajah Fayimah (et sa tour légèrement inclinée) avant d’entrer pour de bon dans Kampong (un arrêt à la boutique The Heritage Shop au passage) puis prendre en direction du Malay Heritage Center qui vous mènera tout proche de la magnifique mosquée Masjid Sultan. De la mosquée, remonter Arab Street et prendre à l’Ouest pour finir avec Haji Lane. En bonus, le 321 Beach Road, une shophouse sur 3 étages (désormais un restaurant), tout proche le magasin d’art Supermama mérite au moins un arrêt.

Lien Maps

Récap :

A visiter :

  • Haji Lane
  • Sultan Mosque
  • Masjid Hajah Fayimah
  • Malay Heirtage Center

Boutiques :

  • Supermama, artisanat/déco de qualité, belle boutique
  • The Heritage Shop, souvenirs vintage et originaux

Une petite faim :

  • Ikkoku, café/bar/shophouse, terrasse avec vue mosquée, vêtements/accessoires homme, salades/sandwiches
  • Bumbu, cuisine thaïe & indonésienne dans une maison Peranakan