Ladakh, terre Bouddhiste

Le Ladakh est avant tout réputé pour ses treks. Il est vrai que cette région est propice à ce genre d’activité, surtout au départ de sa capitale : Leh. Différents types de niveaux sont proposés en fonction de vos envies, de votre aptitude ou encore de l’altitude à laquelle vous désirez aller.

Notre trek nous a porté jusqu’à 4200 mètres en 4 jours, le but était d’atteindre un col à 4800 mètres le dernier jour mais l’altitude nous ayant comprimé le crâne toute la dernière nuit, nous avons préféré redescendre. D’abord dépités, nous avons vite été ravis par cette dernière journée. En effet, notre guide nous a proposé à la place de nous faire visiter plusieurs temples bouddhistes, hauts lieux du Ladakh. Pour retrouver le récapitulatif du trek de 4 jours c’est ici. Pour les temples, vous êtes au bon endroit !

En route pour les temples du Ladakh

Après un retour à Leh où nous déposons nos sacs, l’agence nous appelle un taxi pris en charge. Nous partons alors avec notre guide en direction du plus grand monastère du Ladakh : Hemis. Cet écrin en plein cœur de la montagne est facilement accessible, à environ 1h de Leh en voiture. La route jusqu’à ce temple est également un beau moyen de découvrir la région. Beaucoup de touristes vont même jusqu’à louer des motos afin d’en profiter un maximum. Eh oui, c’est l’une des rares régions où conduire en Inde est possible pour un touriste !

Hemis - Ladakh

La découverte de ce magnifique temple est magique, nous nous croyons transporté au Tibet l’espace d’un instant. Petit conseil cependant, si vous désirez visiter l’intérieur du musée ainsi que du temple, évitez les horaires du déjeuner (grosso modo évitez 12h-13H30). Et oui, les bonzes partent manger, il faudra donc les attendre afin de pouvoir pénétrer dans ces lieux !

Ensuite, nous reprenons la route vers Leh avec plusieurs arrêts prévus au programme. Le 1er, à environ 30 minutes et qui nous avait tapé dans l’œil à l’aller, c’est le monastère de Thiksey construit au sommet d’une colline dominant la vallée de l’Indus. Superbe visite, nous déambulons dans un premier temps à l’extérieur, nous imprégnant des couleurs, de l’architecture et de la vue sur toute la vallée. Puis nous passons dans une succession de superbes pièces contenant de nombreux textes bouddhistes. Des salles de prière s’en suivent où nous avons même la chance d’entendre une prière. Pour couronner le tout, la statue dorée d’un Bouddha de 15 mètres de haut vaut le détour !

Golden Bouddha - Ladakh

Bonze en stop !

En route pour la dernière étape de notre périple, nous croisons un bonze faisant du stop sur la route ! Quelques minutes plus tard, nous voilà avec lui dans la voiture ! Nous le déposons un peu plus loin, au niveau de Shey Palace, un beau palais situé sur une petite colline (avec une superbe vue sur la vallée). Il contient en son sommet un petit temple construit autour d’une statue de Bouddha.

Shey Palace - Ladakh

Nous retournons ensuite à Leh où nous faisons nos adieux à notre guide de l’agence Dreamland après avoir échangés quelques numéros. Qui sait, peut-être reviendrons nous de nouveau un jour gravir d’autres versants de ce Ladakh mystique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *